Parmi les poursuites d'études possibles après un CAP Petite Enfance, le diplôme d'auxiliaire de puériculture vous permettra de parfaire vos connaissances dans la petite enfance.

Pour préparer votre d'auxiliaire de puériculture, vous pouvez faire appel à un organisme de formation par correspondance (payant) afin de réviser et travailler le concours depuis chez vous. Demander une documentation gratuite ci-dessous :

Comment devenir auxiliaire de puériculture ?

I. Qu’est-ce que l’auxiliaire de puériculture?

1. Définition

L’auxiliaire de puériculture est une professionnelle en contact direct et permanent avec les enfants. Son travail vise à favoriser leur développement et leur autonomie, et d’éviter leur exclusion sociale.

Elle peut exercer dans différentes structures d’accueil d’enfants en bas âge (pouponnières, crèches), comme elle peut exercer dans des établissements sanitaires (maternités, service hospitaliers) et sociaux (centres de protection maternelle et infantile).

Placée sous la responsabilité de la puériculture ou de l’infirmière, elle fait partie d’une équipe pluridisciplinaire.

 

2. Métier et tâches

L’auxiliaire de puériculture s’occupe de dispenser les soins quotidiens aux enfants en bas âge (hygiène, sécurité, alimentation), de veiller sur leur bien-être et de favoriser leur éveil.

C’est à l’auxiliaire de la puériculture d’apprendre à l’enfant à marcher et à parler. Dans le cas de handicaps ou de maladies chroniques, c’est son rôle de travailler sur l’intégration sociale de l’enfant.

L’auxiliaire doit communiquer quotidiennement avec les parents afin de leur permettre d’avoir un suivi régulier de l’évolution de leurs enfants.

 

II. Comment devenir auxiliaire de puériculture ?

Pour accéder au métier d’auxiliaire de puériculture, certaines conditions doivent être remplies.

 

1. Qualités

Tout d’abord, il faut aimer travailler avec les enfants et avoir le sens du contact humain. La chaleur et la douceur sont des qualités très importantes.

Ensuite, il faut bénéficier d’une bonne condition physique et d’une résistance nerveuse à toute épreuve, car le métier demande beaucoup d’énergie et de patience.

La prudence, la rigueur et le sens des responsabilités et du travail en équipe sont aussi de mise.

 

2. Le concours 

A moins d’avoir le bac ou le CAP Petite Enfance, il est obligatoire de passer un concours qui se déroule sur deux étapes :

  • Une évaluation écrite qui se divise en deux parties : l’évaluation de la culture générale et des connaissances en biologie et en mathématiques ; et l’évaluation des aptitudes à travers des tests psychotechniques.
  • Une évaluation orale qui se présente sous forme d’un entretien avec un jury de professionnels.

Pour pouvoir se présenter au concours, il faut être âgée de plus de 17 ans.

 

III. La formation

A l’IFAP (Institut de Formation d’auxiliaires de puériculture), il est possible de suivre et de valider sa formation dans sa totalité en 10 mois (de manière continue), ou en 18 mois (de manière discontinue). Il est aussi possible de suivre et de valider uniquement quelques modules et stages en complément d’une autre formation.

La formation comporte une formation théorique dispensée au sein de l’établissement que l’élève fréquente et une formation pratique dispensée en milieu professionnel. 

 

1. Formation théorique

Elle se déroule sur 10 mois et comprend 8 modules :

  • Le module 1 s’étend sur 5 semaines et porte sur l’accompagnement quotidien de l’enfant.
  • Le module 2 s’étend sur 2 semaines et porte sur l’état clinique d’une personne.
  • Le module 3 s’étend sur 4 semaines et porte sur les soins et les activités d’éveil.
  • Le module 4 s’étend sur 1 semaine et porte sur l’ergonomie.
  • Le module 5 s’étend sur 2 semaines et porte sur la relation et la communication avec l’enfant.
  • Le module 6 s’étend sur 1 semaine et porte sur l’hygiène des locaux.
  • Le module 7 s’étend sur 1 semaine et porte sur la transmission des informations.
  • Le module 8 s’étend sur 1 semaine et porte sur l’organisation du travail.

 

2. Stage professionnel

Il se déroule sur 24 semaines et se divise en 6 stages prenant place au sein de différentes structures d’accueil et de soins d’enfants car il est important d’orienter l’auxiliaire vers son futur choix professionnel. Dans ce sens, un des stages à effectuer doit prendre place dans une structure de choix du candidat.

Pour préparer votre concours d'auxiliaire de puériculture, vous pouvez faire appel à un organisme de formation par correspondance (payant) afin de réviser et travailler le concours depuis chez vous. Demander une documentation gratuite ci-dessous :