En plus de l'annale EG1 de 2014 disponible ci-dessous, nous avons mis à votre disposition tous les sujets du CAP Petite Enfance de l'examen eg1 en téléchargement gratuit sur la page dédiée. Vous pouvez ainsi vous entraînez en imprimant les pdf, et ensuite visionner les corrections.

Si vous souhaitez faire des "examens CAP Petite Enfance blancs", travailler sur sujets inédits et être aidé par un professeur pour réviser, vous pouvez faire appel à un organisme de formation au CAP Petite Enfance par correspondance (payant). Demander une documentation gratuite ci-dessous :

SUJET

Gare de Lyon, mai 1987.
Un enfant qui fuit la guerre au Liban, descend du train.

- Sûrement qu’on le reconnaîtra, répondit Antoine à la question de sa femme. Depuis sa naissance, ça fait bien onze ans, nous n’avons jamais manqué de photos. Ta cousine Annette y veillait !
La foule quittant le train en masse recouvrait tout le quai ; avançait en rangs serrés, à grande vitesse, vers les sorties. Rosie et Antoine craignaient de rater l’arrivée de l’enfant ; mais les lui cherchait aussi. Il portait, suspendue autour du cou, une pancarte avec les noms des époux Mazar inscrits en lettres capitales.
- Joseph ! Joseph ! Par ici ! s’écrièrent-ils ensemble en l’apercevant. D’un geste, l’enfant se débarrassa de sa pancarte et s’élança vers eux.
- Tante Rosie ! Oncle Antoine !
Soudain frappés de stupeur, ceux-ci reculèrent d’un même pas.  L’enfant s’immobilisa à son tour.
- Oncle Antoine ?... Tante Rosie ?... C’est vous ?
Dépassant la courte emmanchure, ils venaient de découvrir le moignon1. La vue de cette chose mutilée, incongrue, leur avait donné un haut-le-cœur. Ils restaient là, abasourdis2, figés sans rien trouver à dire.
L’enfant qui venait de comprendre la raison de leur repli, prit les devants. Se dressant sur la pointe des pieds, il étendit, puis enroula son bras valide autour du cou de la femme, ensuite de l’homme, les amenant – l’un après l’autre – jusqu’à lui, pour les embrasser. Rosie eut juste le temps de glisser à l’oreille d’Antoine :
- Le vieux aurait pu nous prévenir…
Mais soudain, saisie de honte de sa propre répulsion3, elle se pencha, attira le gamin contre sa poitrine. Dans une confusion extrême, elle le serra contre elle, redoublant de ferveur4. Elle embrassa ensuite ses cheveux, ses joues, en murmurant :
- Mon petit, cher petit…
De nouveau, sous ses lèvres, elle éprouva une sensation étrange : un vide, un creux, à l’emplacement de la pommette droite. Il ne pouvait s’agir que d’un éclat de mitraille5; l’extraction avait laissé une cicatrice apparente, un renforcement. De l’autre côté de la Méditerranée, c’était toujours l’enfer. Qu’y pouvaient-ils ? Ils s’efforçaient de ne plus y penser.

Andrée Chedid, L’enfant multiple, Librio 2003

1. moignon : reste d’un membre coupé 
2. abasourdis : très étonnés 
3. répulsion : rejet 
4. ferveur : chaleur 
5. 
mitraille : décharge d’obus, de balles.

 

Compétences de lecture /10 pts

 

1. Présenter les personnages ainsi que le lien qui les unit. (2 points)
...
...
...

2. Pourquoi l’enfant arrive-t-il en France ? D’où vient-il ? Justifier la réponse en s’appuyant sur le texte (au moins deux éléments de réponse). (2 points)
...
...
...

3. Comment l’enfant se comporte-t-il face à l’attitude des adultes ? Justifier en relevant des mots ou expressions du texte (deux réponses attendues). (3 points) 

...
...
...

4. Montrer que le comportement des adultes change entre le début et la fin du texte. Relever deux sentiments opposés. (3 points)

...
...
...

 

 

Compétences d'écriture /10 pts

 

1. Le soir même, l’enfant rédige le récit de son arrivée dans son journal intime. Raconter cette rencontre en exprimant les sentiments de l’enfant et la réaction des adultes.
...
...
...

Une attention particulière sera accordée, à la présentation, à l’orthographe et à la syntaxe.