Pour bénéficier d’une prise en charge pour la formation continue CAP Petite Enfance, vous devez remplir les conditions requises et être éligible à l’obtention d’aides financières. La formation peut être prise en charge grâce par divers moyens.

Aides financières formation continue CAP Petite Enfance

Comment fonctionne le financement des formations continues ?

Le financement de la formation professionnelle continue CAP Petite Enfance peut se faire selon plusieurs dispositifs selon le profil du candidat, sa situation professionnelle et son âge, te que le financement individuel, la prise en charge, la rémunération, etc.

Dans le cas d’une prise en charge de la formation continue CAP Petite Enfance, les ressources sont diverses. En effet, cette formation peut être prise en charge par un employeur au bénéfice de ses employés ou dans le cadre d’une convention faite entre le centre de formation et l’état, les collectivités locales ou les régions. Il existe également une possibilité de financement s’il est question de contrat de professionnalisation. L’employeur peut donc financer la formation d’un salarié ou bien se dernier doit régler les frais personnellement.

Si vous êtes un jeune de 18 à 25 ans, il vous est possible de bénéficier d’un financement grâce au Fond d’Aides aux Jeunes.

Si vous êtes salariés, vous pouvez bénéficier d’un CIF (Congé Individuel de Formation) ou de la prise en charge des frais par l’employeur dans le cadre d’un Plan de Formation ou Période de professionnalisation ainsi que d’un contrat de professionnalisation avec rémunération.

Il existe également une possibilité de cofinancement.

La formation est-elle financée à 100% ?

La formation continue CAP Petite Enfance, peut être entièrement financée ou prise en charge en partie. En effet, en ce qui concerne les salariés, l’employeur n’est pas obligé de financer entièrement la formation de ses employés.

Pour les jeunes de 18 à 25 ans, ils peuvent postuler pour le Fond d’Aides aux Jeunes.

Pour les demandeurs d’emploi, les personnes en accompagnement CSP ou CRP/CTP ou les personnes en suivi Pôle d’Emploi, il est possible de procéder à une demande d’Aide Individuelle à la Formation (AIF). Pour cette option le montant d’aide n’est pas fixe, il est décidé au cas par cas et l’aide est versée de manière directe à l’organisme de formation.

Quelles démarches faire ? Qui contacter ?

Pour les salariés, il faut demander le financement ou le cofinancement à son employeur pour avoir l’une de ces options :

  • Plan de formation
  • Congé de formation professionnelle pour les agents publics
  • Congé individuel de formation (CIF)
  • Période de professionnalisation
  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Déduction des frais de stage de formation des revenus imposables du salariés

Pour les demandeurs d’emploi, âgés de 18 à 25 ans, il est possible de suivre une formation en alternance avec un contrat de professionnalisation. Cette option leur offre la possibilité d’alterner des périodes d’activités professionnelles et des périodes de formation, tout en étant rémunéré et tout en bénéficiant d’une prise en charge partielle ou totale du coût de la formation. Dans ce cas, la rémunération dépend du niveau de formation et de l’âge du candidat.

Les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA) peuvent acquérir un financement partiel de la formation continue CAP Petite Enfance.