Ce cours du programme du CAP Petite Enfance présente de façon synthétique l'importances des jeux dans le développement de l'enfant.

Si vous souhaitez davantage de cours, et être aidé par un professeur pour réviser, vous pouvez faire appel à un organisme de formation au CAP Petite Enfance par correspondance (payant). Demander une documentation gratuite ci-dessous :

Le jeu est une activité qui favorise le développement physique, mental, social et même affectif de l’enfant. Il occupe donc une place très importante dans l’éducation.

 

L’importance des jeux

A travers les jeux, l’enfant apprend, dans une première étape à découvrir son corps et ses fonctionnalités, et dans une deuxième étape, à le maîtriser et à gérer ses mouvements. 

Nécessitant la participation de plus d’une personne, les jeux mettent l’enfant en relation avec d’autres enfants et lui permettent ainsi d’apprendre à s’exprimer et à interagir avec les autres.

Les jeux favorisent aussi la découverte et la maîtrise de l’environnement, de même que l’acquisition de connaissances nouvelles.

 

Le matériel

Le jouet à présenter à l’enfant doit être choisi avec précaution et après réflexion. Il ne doit pas présenter un danger pour l’enfant ni pour sa santé (ni toxique, ni tranchant). Son matériau doit être solide, lavable et agréable au toucher. 

Il est indispensable que le jouet proposé soit adapté à la taille et psychomotricité de l’enfant. 

L’étiquetage du jouet indique l’âge des enfants auxquels il est destiné.

De 0 à 12 mois

A cet âge-là, il est important de stimuler la motricité globale et fine, l’éveil et les sens.

Exemples de jouets : balle et cube en mousse, boîte à encastrer, poupée, peluche, tapis de sol couleur vive...

De 1 à 2 ans

A cet âge-là, on encourage en particulier le développement de la motricité et de l’équilibre. On favorise aussi la socialisation de l’enfant.

Exemples de jeux : toboggan, pâte à modeler, jouet à bascule, téléphone, poupée, marionnettes, jeu de rythme, comptine...

De 2 à 3 ans

A cet âge-là, l’enfant maîtrise déjà mieux ses mouvements et gestes, mais aussi son langage. On continue donc à favoriser le développement de la motricité et on introduit des activités artistiques afin de stimuler l’imagination et la créativité, et de permettre à l’enfant de mieux s’exprimer.

Exemples de jeux : ballon, tricycle, comptine, danse, dessin, farandole..

De 3 à 6 ans

A cet âge-là, les jeux sont majoritairement collectifs. Cela favorise la socialisation et permet le développement de l’imagination et de la concentration.

Exemples de jeux : marelle, jeux de l’oie, course, jouer au docteur, corde à sauter, petits chevaux...

 

Le rôle de l’adulte

L’adulte ne prend pas part au jeu. Il doit néanmoins superviser les enfants quand ils jouent. Son rôle est de proposer les activités de loisirs, de stimuler l’enfant et de veiller sur sa sécurité. 

Il est recommandé que les périodes de jeu ne dépassent pas les 10 minutes.