Quoi de mieux que l'avis d'anciens élèves pour se faire sa propre opinion. Grâce aux nombreuses visites que reçoit notre site, nous avons pu recueillir les impressions d'Elodie, Sophie et Armelle qui ont toutes trois préparés leur CAP en travaillant en même temps, c'est-à-dire par l'apprentissage. Chacune a obtenu son diplôme et nous relate son expérience de l'alternance.

3 Témoignages d'élèves du CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance en alternance

1. Elodie UZAN, 21 ans, Angers

Je suis apprentie en CAP AEPE et je voudrais partager mon expérience entre ma formation au CFA de la CCI du Maine-et-Loire au centre Pierre Cointreau et ma vie professionnelle au sein d’une école maternelle à Angers.

Mon métier consiste à aider une enseignante au quotidien, je suis un peu une deuxième main dans une école maternelle. Ce que j’aime dans ce métier, c’est le contact avec l’enfant et le fait de pouvoir l’aider au quotidien. J’apprécie également beaucoup la communication avec l’équipe qui m’accompagne, m’enrichit et m’aide à évoluer dans ce métier et dans mon apprentissage.

L’une des choses les plus intéressantes dans cette formation, c’est le lien qu’il y a entre la pratique, la présence sur le terrain, la théorie et les applications que nous pouvons effectuer tout au long de la formation.

Je veux vraiment être sur le terrain pour apprendre, je ne veux pas avoir uniquement des cours théoriques, cela ne m’intéresse pas. En même temps, j’acquiers beaucoup plus de compétences en alternant ce que j’apprends en cours et ce que j’apprends "sur le tas".

L’alternance permet de se confronter à la réalité du métier dans le domaine de la Petite Enfance, qui requiert beaucoup de savoir-faire et de réflexes. Face aux difficultés des enfants, je peux savoir si je suis vraiment capable d’avoir les bons réflexes et apprendre à gérer les différents problèmes qui peuvent survenir à tous moments avec un enfant, voire avec un groupe d’enfants. Quand on arrive, on ne sait vraiment pas ce qui peut se passer et, souvent, ce sont des moments formidables. Pour moi,la pratique est essentielle.

Je pense que j’ai su trouver mes marques dans la classe et auprès des élèves. Aujourd’hui, je suis presque une professionnelle !

 

2. Sophie BIRAUD, 24 ans, Nice

J’ai travaillé dans une halte-garderie associative à Nice, dans le cadre d’un contrat aidé que j’ai pu décrocher grâce au GRETA.

Avant de choisir le parcours proposé par le GRETA, j’étais garde d’enfants à domicile mais il me manquait beaucoup de connaissance en ce qui concerne la petite enfance, c’était un volet dans lequel je n’étais absolument pas à l’aise. J’ai fait part de mon projet à la mission locale qui m’a encadrée et le coordinateur m’a mise en relation avec Marie-Laure, la directrice de la halte-garderie qui m’a accueillie tout au long de ma formation pratique. 

Le GRETA m’a paru intéressant, car il permettait une formation en alternance. Contrairement au système de contrat d’apprentissage, cette formule m’a permis d’avoir un planning stable et de m’intégrer pleinement. J’étais en formation GRETA tous les lundis et je travaillais du mardi au vendredi dans la structure avec un poste complètement intégré dans l’équipe.

Les formateurs étaient toujours présents et prêts à répondre à toutes mes questions. Le rythme me convenait totalement : pendant la semaine je voyais des points du programme en cours et je pouvais les mettre en pratique la semaine suivante. 

Lorsque j’ai passé mes épreuves du CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance, j’étais confiante et à l’aise, car je savais que ma formation était complète et très riche d’expériences et d’exemples. J’ai d’ailleurs réussi mon CAP AEPE avec de très bonnes notes à toutes les unités. Je suis fière de ma formation et des compétences que j’ai pu acquérir en entreprise.

Aujourd’hui, je travaille dans une crèche dans mon quartier et je m’y sens comme un poisson dans l’eau.

 

3. Armelle LOMBARD, 19 ans, Boulogne-Billancourt

Je prépare actuellement le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance en alternance à Boulogne-Billancourt. J'aime les enfants et je sais depuis toute petite que je veux exercer un métier où je suis en contact avec des bouts de chou !

Après avoir passé un bac Sciences et technologies de la santé et du social (ST2S), j'ai voulu orienter mes études vers un cursus où je pourrai vraiment être en contact au quotidien avec les enfants. J'ai choisi de préparer le CAP AEPE en alternance justement pour avoir accès le plus tôt possible à l'apprentissage pratique. Grâce à un réseau de crèches privées bien implanté en région parisienne, j'ai rapidement trouvé un établissement près de chez moi à Boulogne-Billancourt, où j'ai pu signer un CDD pour ma période de formation en alternance. 

Comme je suis déjà titulaire d'un baccalauréat, je pourrai préparer le CAP en un an seulement : 35 semaines en entreprise et 12 semaines en cours. Ce rythme est assez soutenu, mais travailler en classe et gagner en même temps de l'expérience sur le terrain, c'est vraiment incomparable.

Je vais me présenter à la prochaine session des épreuves du CAP AEPE et je pense sincèrement que mon travail en crèche en alternance m'a beaucoup aidé à assimiler le programme de révisions. Je me sens prête à décrocher le CAP haut la main.

 


Partage ton expérience !

Si tu as fait un CAP en Alternance, dis-nous comment cela s'est passé ! Nous mettrons ton avis en ligne.